villes imaginaires

Un stage pour les 18/25 ans les mercredi 8 et 15 juillet 2020 de 19h à 21h au Centre Arras

Deux séances de deux heures d’atelier pour bâtir un monde fantastique avec une simple feuille et un stylo ! Vous inventerez une ville avec son organisation, ses modes de vies et y ferez circuler les personnages de votre choix.

Centre Arras Paris Anim’ 48 rue du Cardinal Lemoine 75005 Paris                                              

Renseignements au 01 44 32 03 50

 

reprises

Au centre Arras, à Maisons-Laffitte, à la librairie Les oiseaux rares…les écritoires reprennent peu à peu le chemin des ateliers : animer, être animé, comme c’est bon de se retrouver !

pexels-photo-3373198

vous en reprendrez bien une tranche?

Un jour on démolira

ces beaux immeubles si modernes

on en cassera les carreaux

de plexiglas ou d’ultravitre

on démolira les fourneaux

construits à polytechnique

on sectionnera les antennes

collectives de télévision

on dévissera les ascenseurs

on anéantira les vide-ordures

on broiera les chauffoses

on pulvérisera les frigidons

quand ces immeubles vieilliront

du poids infini de la tristesse des choses

 

Raymond Queneau, Grand standigne, in Courir les rues, Gallimard 1967

l’atelier du confinement

Fernando Pessoa, Fragments d’un voyage immobile, Rivages, 1990

Un homme peut, s’il est vraiment sage, jouir, sur une chaise, de tout le spectacle du monde, sans savoir lire, sans parler à personne, en n’utilisant que ses sens, à la condition que son âme ne soit jamais triste.

IMG_3754

Xavier de Maistre, Voyage autour de ma chambre, Flammarion, 2003

 En 1790, l’auteur, alors officier, est mis aux arrêts. Il commence la rédaction de ce Voyage autour de ma chambre qui sera publié cinq ans plus tard. En voici le second chapitre :

Je pourrais commencer l’éloge de mon voyage par dire qu’il ne m’a rien coûté ; cet article mérite attention. (…) D’ailleurs de quelle ressource cette manière de voyager n’est-elle pas pour les malades ? Ils n’auront point à craindre l’intempérie de l’air et des saisons. Pour les poltrons, ils seront à l’abri des voleurs ; ils ne rencontreront ni précipices ni fondrières. Des milliers de personnes qui avant moi n’avaient point osé, d’autres qui n’avaient pu, d’autres enfin qui n’avaient pas songé à voyager, vont s’y résoudre à mon exemple. (…) Courage donc, partons. (…) Que tous les malheureux, les malades et les ennuyés de l’univers me suivent ! Que tous les paresseux se lèvent en masse ! Quittez, croyez-moi, ces idées noires! (…) Daignez m’accompagner dans mon voyage ; nous marcherons à petites journées, en riant, le long du chemin, des voyageurs qui ont vu Rome et Paris ; – aucun obstacle ne pourra nous arrêter ; et, nous livrant gaiement à notre imagination, nous la suivrons partout où il lui plaira de nous conduire.

mutua-lisons!

les écritoires proposent un nouveau cycle d’ateliers d’écriture pour les adhérents de la Mutuelle Complémentaire des Activités Sociales de la Ville de Paris, de l’Assistance Publique des Administrations Annexes. 

pexels-photo-1029806

Rendez-vous sur la page à la MCAS pour plus d’informations.

hommage

ceux qui couvrent la feuille à toute vitesse

ceux qui font de petits bruits de gorge

ceux qui se jettent sur le dictionnaire

ceux qui mâchent leur stylo

ceux qui ont mille gestes de la main

ceux qui dessinent des petites flèches pour ne pas perdre le fil

ceux qui attendent que ça vienne en regardant le mur

ceux qui jettent des regards obliques

ceux qui écrivent sous la dictée d’une divinité secrète

ceux qui gomment, barrent, froissent, déchirent

ceux qui inclinent un peu la tête vers la tête du voisin

ceux qui bougent les lèvres

ceux qui font rempart avec le haut du corps

ceux qui feuillètent longtemps les pages de leur cahier

ceux qui soudain se mettent à rire

ceux qui se rongent les ongles de la main, la main qui n’écrit pas

ceux qui soupirent et doutent à l’identique quelle que soit la proposition

ceux qui ont terminé avant tous les autres

ceux qui font la grimace

ceux qui jubilent, jouissent, exultent

ceux qui n’en reviennent pas encore, des mots assemblés là

 

à partir de Saint-John Perse, Celui qui,chant VI, In Exil, Gallimard, 1960, en hommage à tous les participants d’ateliers qui mettent – sous nos yeux – leur corps à l’épreuve des mots

à retrouver dans la newsletter de l’association Parole Caracole

un cadeau pas comme les autres

Écrire les souvenirs d’enfance des grands-parents, écrire une maison familiale, écrire le portrait de tous les membres d’une fratrie, écrire un épisode de la grande histoire, écrire un métier disparu, un récit de voyage, une rencontre amoureuse, écrire ces vies qui se croisent et dessinent peu à peu le destin d’une lignée…

pexels-photo-3298037pexels-photo-3234896old-letters-old-letter-handwriting-51343

Offrir à l’un de ses proches sa biographie complète ou témoigner d’une page singulière de l’histoire familiale, les écritoires vous proposent de déposer cette année sous le sapin un bon-cadeau pas comme les autres. Au fil de différents entretiens, notre biographe élabore un livre à partir du matériau oral et iconographique accumulé. Pour plus de renseignements, rendez-vous sur la page biographie ou nous contacter directement.